Pour la rentrée 2013, une nouvelle action du gouvernement pour le logement

Pour la rentrée 2013, une nouvelle action du gouvernement pour le logement

Le gouvernement se montre à la hauteur du défi du mal-logement en France. Aujourd’hui entre en vigueur la réduction de 30 à 22 ans de la durée pour revente de propriétés avec exonération d’impôts sur la plus-value. De plus, un abattement fiscal de 25% sera appliqué aux ventes réalisées jusqu’au 31 août 2014.

En fluidifiant le marché et en incitant fiscalement les détenteurs de résidence, ces deux mesures permettront immédiatement d’augmenter l’offre de l’immobilier et de baisser les prix.

Depuis sa prise de fonction, le gouvernement n’a cessé d’agir rapidement pour améliorer l’accès au logement. Une loi sur la cession du foncier, plusieurs ordonnances, l’augmentation des aides à la pierre et des avantages fiscaux pour la construction et la rénovation sont autant d’actions menées depuis juillet 2012. Il s’agit là d’un renversement total de la politique inefficace conduite par la droite pendant dix ans en matière de logement.

La loi « Accès au logement et urbanisme rénové » (ALUR), qui sera débattue à l’Assemblée nationale à partir de la semaine prochaine, devrait permettre l’adoption de mesures structurelles qui dynamiseront encore davantage le secteur et lui permettront un redressement pérenne.

Sortir de la crise du logement prendra du temps mais le redressement est en marche, porté avec détermination par le président de la République et le gouvernement.